Forum à Haguenau

Publié le par PCF 67

Alsace à gauche : « Porter l'espérance des travailleurs »

Haguenau

 Jean-Luc Muller et Bénédicte Herrgott veulent que la Région soit un contrepoids aux politiques de « casse du service public ». (Photo DNA)

Devant une dizaine de militants et sympathisants, deux colistiers bas-rhinois de Jean-Yves Causer, chef de file de la liste « Ensemble, pour une Alsace à gauche, solidaire, écologique et citoyenne » ont détaillé mardi soir à la salle de la rôtisserie à Haguenau leurs propositions en vue du scrutin régional, les dimanches 14 et 21 mars.
Avant d'évoquer le contenu du projet électoral, Bénédicte Herrgott, numéro deux dans le Bas-Rhin, a tenu à préciser l'état d'esprit qui anime ses partenaires. « Cette liste est le fruit du rassemblement de six organisations de gauche -le Front de gauche composé du Parti communiste français, de la Gauche unitaire, du Parti de gauche ainsi que le Parti communiste des ouvriers de France, les Alternatifs, le Cercle communiste d'Alsace et des citoyennes et citoyens du monde associatif et syndical. Nous nous sommes retrouvés autour de trois objectifs communs : mettre en avant une politique alternative, faire reculer la droite et travailler au rassemblement de la gauche. »
Refusant « la logique libérale », Jean-Luc Muller, numéro un dans le Bas-Rhin, propose de « sortir d'un raisonnement à court terme pour penser l'emploi, les transports et l'accès à la culture ». Parmi les principales mesures proposées par la liste menée par Jean-Yves Causer : la création d'un pôle public régional pour soutenir l'emploi, la gratuité dans les transports pour les chômeurs, les étudiants et les salariés se rendant au travail, la préparation à la reconversion des industries polluantes et la création d'emplois dans les énergies renouvelables.
Si la Région doit apparaître comme « un contrepoids aux politiques nationales qui cassent les services publics », Alsace à gauche se veut une « caisse de résonance des urgences de la population ». « Nous avons la volonté commune de porter l'espérance des travailleurs », conclut Bénédicte Herrgott.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article