De l’EuroAirport de Mulhouse aux EuroDistricts , NON à la dérégulation fiscale et au moins disant social !

Publié le par PCF 67

COMMUNIQUE du comité régional Alsace du PCF

Strasbourg le 29 avril 2010

 

A l’heure où l’Europe est dans la tourmente illustrant  la dictature des marchés financiers le Secrétaire d’Etat aux  Affaires Européennes Pierre Lellouche en rajoute une couche ! L’annonce de mesures «  d’assouplissement social et fiscal » pour l’EuroAirport est un projet inquiétant qui doit être combattu. Cédant aux pressions des lobbies économiques le gouvernement français engage les zones frontalières dans une logique du moins disant social et fiscal, faisant sortir «  de facto » les zones frontalières du territoire national. C’est une logique suicidaire pour le droit des travailleurs, pour leurs salaires et leurs prestations sociales.

Madame la Sénatrice, Fabienne Keller, membre de la commission ayant préparé ce projet, a laissé entendre que les mesures envisagées pour l’EuroAirport pourraient s’étendre au port du Rhin à Strasbourg ( Eurodistrict ) et ailleurs. Les communistes alsaciens ont déjà alerté les élus et la population sur les  risques que pourrait comporter une coopération transfrontalière tirant les salaires et la protection sociale vers le bas. Ils s’opposent fermement à ce projet et appellent les salariés concernés à agir en ce sens. L’Europe qu’ils souhaitent doit au contraire répondre aux besoins des habitants en tirant vers le  haut les salaires et les prestations sociales. C’est un gage de justice et de progrès économique. C’est la meilleures manière de sortir de la crise économique dans laquelle s’enfonce l’Europe de jour en jour un peu plus.

 

Aline Parmentier                                                                              JB Metz

PCF 68                                                                                               PCF 67

Publié dans PCF

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article