Coup de geule !

Publié le par PCF 67

Aujourd’hui, notre blog reproduit une tribune d’un militant communiste en colère contre la récupération de Jean Ferrat. Le lecteur avisé notera que cette tribune libre n’est pas la position officielle du PCF67 mais une contribution que nous avons jugé intéressante.

Tout est bon pour vendre une chanson!

Aussi lamentable; scandaleuse et irrespectueuse soit elle.

Comment peut on déclarer ouvertement son soutien à Nicolas Sarkozy et à l'UMP et en même temps écrire et chanter une chanson en hommage à Jean Ferrat?

 

Eh bien, Didier Barbelivien l'a fait.

 

Si Jean était encore des nôtres aurait il accepté un tel hommage? Sûrement que NON.

Et pourtant sur certaines radio, la présentation du titre est la suivante:

 

„ En hommage à Jean Ferrat, un titre de Didier Barbelivien, Jean de France“.

 

Certes la chanson est jolie et retrace un tant soi peu la carrière de Jean. Mais mon sang n'a fait qu'un tour en connaissant les idées politiques de l'auteur de la chanson.

Je ne suis qu'un simple adhérent du PCF, mais à mon humble avis, si Jean était encore parmi nous, il aurait « pété un plomb » en sachant qu'un adhérent UMP lui rend hommage.

 

Je suis sur qu'en ce moment, le brave Jean est en train de se retourner dans sa tombe.

 

Et nous camarades, que faisons nous?

 

On fait rien et on baisse l'échine? Ou on réagit et on rentre dans les plumes de ce „faiseur de tubes“?

 

En conclusion, je préconise que les adhérents et sympathisants des partis de gauche fassent campagne pour que cette chanson ne soit plus émise sur les ondes, par respect pour le grand homme que fut JEAN FERRAT.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

paule morel 02/11/2011 09:40



Camarade,


Quelque part je partage ton point de vue mais je ne suis pas sure que notre ami Jean se retourne dans sa tombe car l'important c'est que ses idées et son humanisme soient portés par le plus grand
nombre et qu'importe si celui qui s'en fait l'écho est de droite et gagne de l'argent avec ce titre, le principal n'étant pas que Jean reste vivant parmi nous avec les convictions qui ont jaloné
son existence et pour lesquelles il n'a jamais baissé les bras. Et puis je ne pense pas que l'on puisse chanter ce texte simplement pour des raisons matrielles. Notre Jean était tellement juste
et humain que même de droite et cela aussi était sa force il savait faire passer les messages et se faire respecter..


Fraternellement.