OSRAM, un chantage inadmissible!

Publié le par PCF 67

OSRAM : une logique suicidaire pour les salariés et pour l'industrie alsacienne!



Le PCF condamne avec la plus grande fermeté les chantages mis en œuvre par la Direction d'OSRAM: chantage à la baisse des salaires, chantage à la délocalisation...

 

Pour la Direction, les salariés sont, de manière évidente devenus une simple variable d'ajustement de la politique financière du groupe.


C'est une "belle illustration" de l'Europe Libérale que rejette le PCF.

La mise en concurrence des salariés (Slovaquie/France) est clairement un moyen de faire baisser les salaires et même de licencier. La "baisse des coûts" est suicidaire pour l'économie locale mais aussi pour l'économie européenne.

Cette pratique conduit inévitablement à une déflation catastrophique (comme en 1929 !).


Le prétexte, mis en avant par l'entreprise OSRAM, d'une mutation technologique n'est pas recevable !

Une mutation de ce type doit conjuguer "emploi et formation", garantissant le maintien d'un outil productif modernisé  et accompagné d'une main d'œuvre qualifiée justement rémunérée.


C'est pourquoi le PCF exige le maintien de l'emploi et l'annulation des 108 licenciements programmés.

 

Section Vallée de la Bruche du Parti Communiste Français, le 11 juin 2009

Voir le Bulletin des communistes de la vallée de la Bruche ICI

Publié dans Luttes sociales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article