Liberté d'expression et sommet de l'OTAN!

Publié le par PCF 67

Accrocher a son balcon un drapeau « PACE » (PAIX) est-il un nouveau delit  ou la manifestation d'un droit d'expression ?

 

2003 : les USA et leurs alliés déclarent la guerre à l'Irak, la France ne fait pas partie du commandement intégré de l'OTAN.

Des drapeaux arc en ciel « PACE » apparaissent alors aux fenêtres et balcons des immeubles pour protester contre  cette guerre.

 

2009 : la France, sur l'initiative de son président, réintègre le commandement intégré de l'OTAN.

Des drapeaux « PACE No To NATO » apparaissent aux fenêtres pour exprimer le refus de cette réintégration, mais cette fois ci, la Police passe chez les citoyens pour les faire retirer!

 

La liberté d'expression pour un message de paix n'a t-elle (déjà) plus droit de cité ?

 

S'agit-il déjà d'une conséquence visible de la réintégration de la France dans le commandement de l'OTAN ?

 

Le Parti Communiste du Bas Rhin demande des explications sur cette nouvelle atteinte à la liberté d’expression(s) et de contestation(s) des citoyens de Strasbourg dans le cadre du sommet de l'OTAN.

 

Le secrétariat Fédéral du PCF

 

Strasbourg le 18/03/2009

Communiqué de la fédération du Bas-Rhin du Parti Communiste Français, envoyé à la presse (20minutes, les DNA, l'Alsace et France3)le18/03/2009.


Publié dans Otan

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article